… goutte d’elle …

 

 

Quand s’éveille le matin

S’étiole le rêve de la nuit

La flamme crépite, se consume … s’éteint

Apprivoiser le silence

Avaler ma mélancolie

Côtoyer la tristesse

Ce matin une larme coule sur ma joue

Discrète …  muette

Une larme évadée de mon cœur

Une larme privée de bonheur

Roule dans mon cou

… un matin à contre-jour

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui lorsque je me suis éveillée, j’ai eu peur qu’il ne soit plus là …

 

 

… maintenant je suis rassurée …

 

 

 

 

 

… futile d’elle …

 

Photos pourries 1 … désolée !

 

Parfois je prends des photos …

 

 

… et puis c’est nul

je devrais les jeter

mais je les garde

je ne devrais pas vous montrer

mais je ne sais plus quoi vous dire

je devrais peut-être me taire aussi …

 

 

… éveil d’elle …

 

Ce matin un rayon de soleil m’a réveillée …

Lumière, chaleur, douceur …

Comme une caresse sur ma peau endormie

Comme un baiser brûlant

La plus douce des sensations

Lancinant délice

Tatouage  sur ma peau nue

Me trouble

J’aime cette incandescence sur mes reins

Vengeance sur l’indécence

De cette audace bouillonnante

Je rougis

Présence sereine

Me laissant soumise

Là sous son emprise

… un peu mutine aussi …

 

 

 

… petite folie d’elle …

 

L’autre jour le docteur m’a dit

« vous devez arrêter le café, le thé, et vous devez manger plus de légumes verts »

Aujourd’hui je lui ai obéi,

Je n’ai bu qu’un seul café

Et j’ai mangé beaucoup de légumes verts

438 légumes verts …

Oui, oui, parce qu’aujourd’hui

J’ai mangé 438 petits pois extra fins  …

Il va être content le docteur !

 

Demain je boirai un seul thé le matin, 

Et à midi je mangerai des haricots verts …

Mais je ne sais pas encore combien …