… je m’envole …

 

Voilà quelques semaines, je vous ai écrit …

Je vous avais dit que je changeais d’endroit où déposer mes mots …

Ce fut chose faite, mais je ne suis pas satisfaite

Le changement était peut-être provisoire, 

Il l’est …

J’ai décidé d’arrêter ici l’aventure sur cette plateforme.

 

Je ne vais cependant pas disparaître complètement 

Celles et ceux qui le souhaitent pourront me retrouver … ailleurs …

Je vous dis à bientôt à qui voudra me suivre encore …

Et merci  à toutes et tous … que vous choisissiez ou non de me lire encore …

 

A bientôt … peut-être …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

… Ivresse …

 

Soudain une envie mutuelle …

Tu t’approches,  je ne résiste pas  

Tes bras autour de mes hanches, mes mains dans tes reins

Nos regards croisés brillent de désir

Ton souffle dans mon cou

Nos lèvres brûlantes, nos langues qui dansent

Mes mains qui frôlent ta peau

Frissons de tes caresses sur mes seins

Enlace, ondule, bascule  … frémir

Fusion avant l’effusion

Tu mènes la danse de cet amour sauvage

Tu goûtes, je craque

Tout s’accélère

Vertige du plaisir

Ouiiiiiiiiiiiii …………….

 

 

 

 

 

 

… partir …

 

 

Se quitter …

M’éloigner

Avancer vers un autre demain

Ne pas fléchir

Me retirer sans faire de bruit

Ne pas me retourner … une dernière fois

Oublier …  

Déserter ton regard

Gommer ton sourire

Ne plus écouter tes mots

Étouffer ta voix

En finir …

Délaisser tes baisers

Désapprendre tes caresses

Souffler sur la flamme

Éteindre la passion  

Voyager seule au pays des souvenirs

Souffrir sans jamais regretter

Ne pas pleurer

M’éloigner pas à pas,

Entre nous des frontières, des océans

Mais je sais que dans nos cœurs s’unissent en silence les larmes de nos sanglots sourds

… ne pas flancher …

 

 

 

 

… retrouvailles …

 

 

Déménager, changer de décor

Reprendre la plume sans faire de vagues

Repartir de zéro,

Avancer doucement, sans aucun bruit

Ne plus craindre les remous

Éviter les brûlures

Oublier mes blessures

Apaiser mes douleurs

Et ne rien oublier …

 

Vous venez de frapper à ma porte, et c’est avec bonheur que je vous accueille dans mon nouvel espace. 

Si quelques petites choses ont changé, je reste moi-même, vous offrant mes mots, ceux d’un instant, ceux d’un souffle parfois plus intimiste. Le plaisir de les partager avec vous est intact. J’espère que l’aventure pourra se poursuivre encore et que vous vous sentirez à l’aise dans mon boudoir …

Les choses se mettent en place petit à petit, tout n’est pas parfait (et ne le sera probablement jamais), mais je ferai en sorte de faire au mieux.

Je vous dis merci … merci d’être ici, merci de me suivre … merci d’être ce que vous êtes …