… il d’elle …

 

Je me souviens de nos premiers échanges,

Nos instants de partages …

Quand sur le fil de nos mots

S’étendent nos premières confidences,

Nos souvenirs en coups de cœur.

Au plus profond de nos pensées,

Se dessinent les sentiments.

Ton regard dans mes yeux,

Et nos cœurs qui s’emballent

Tu es là, je te souris

Le souffle de ta voix sur ma peau

Et tes mots deviennent caresses

Quand, au bout de la nuit,

Sous nos draps froissés

Nos doigts s’entrecroisent, se décroisent

Et doucement nos corps apprivoisent.

Tu suis la ligne de mon anatomie,

Je pianote sur ta peau, petites notes en monochromie

Délicieuse alchimie

Quand pétillent les frissons de nos envies

Nos cœurs se chamaillent et se renversent,

La course de nos souffles se télégramme

Lorsque le désir s’affole

Soudain dans nos corps emmêlés

Au fond de moi tes « je t’aime » se déversent

Sur les vagues de l’amour mes « je t’aime » en un cri déferlent

Et en point final petite mort sonne le glas.

Nos corps se démêlent

Ton bras autour de mes épaules

Ma tête au creux de ton cou

Sourires … baisers douceur …

… chuuut … savourer …

 

                           … pour toi !

 

 

 

 

18 réflexions sur « … il d’elle … »

  1. Quelle beauté, quel enchantement, dans tous tes mots désirés, enivrés, murmurés avec ta douce voix. J’entends tes halètements d’extase, ton émerveillement d’être blottie dans les bras de celui qui t’aime et te chérit.
    Merci pour ce doux et délicieux poème dont les mots frétillent comme des ailes d’un papillon alangui.
    Bisous émerveillés

    • Tu vas me faire rougir Bizak … Une fois de plus tu as su capter les émotions. Tes mots correspondent parfaitement à la situation. Si tu me cernes aussi bien, je crois que je commence à te connaître un peu aussi, et je ne crois pas me tromper en disant que tu fais preuve d’une certaine dose de sensibilité.
      Je te remercie de ton appréciation.
      Je te souhaite une douce nuit Bizak …
      Bisous … rougissants 😉

      • Je suis très heureux d’être dans le sillage de comprendre tes émotions et de te dire que ma sensibilité trépide à chaque mouvement de tes ailes de papillon.
        Bises enchantées

        • Tu aimes les mots, et tu sais le manier … ton âme poétique s’y retrouve toujours.
          Merci Bizak …
          Bises pour te souhaiter une bonne soirée

  2. Eh! bien c’est chaud ce soir, ma Vivi. Je ne vais pas pouvoir dormir, moi… hi!hi!hi! Profite ma belle. Excellent poème et terrible interprétation de Léonard. Bisous du soir

    • Roooo … mais il te faut dormir Nell … allez, allez, oublie et pense aux petites fleurs dans ton jardin, à ton chat, aux abeilles, enfin à autre chose quoi … hihihi
      Je te souhaite une douce nuit ma belle … avec de doux rêves 😉
      Bisous… et Merci d’avoir aimé le tout 😉

    • Je ne boude pas dans mon boudoir … enfin, pas toujours … hihihi
      Gros bisous à toi aussi l’H-Il … (et merciiiiii à toi et à ta Jonquille pour votre gentille carte 😉 )

    • Oui Quichottine … « toi » a apprécié 😉
      Merci beaucoup de tes mots … tu me fais sourire 🙂
      Bisous et douce soirée pour toi

    • Va savoir hein 😉 … l’été ? pourvu qu’il s’installe plus solidement, il semble si frileux à s’ancrer ! grrrr !
      Merci de ton passage … bisous …

    • Oh merci geo d’apprécier mes mots exprimés …
      Je sais que « celui qui … » est heureux. Non seulement il me le dit, mais il me le montre (oups, là le papillon déploie peut-être un peu trop ses ailes, ça ne regarde que lui et moi ! hihihi … )
      Bisous geo, … je te souhaite une belle soirée

    • « tempête dans les cœurs » ??? Attention, je risque de battre des ailes plus fort encore alors … gare au tsunami ! hihihi
      Merci geo d’avoir « fait escale » ici … j’espère que tu n’auras pas « tempête en mer » 😉
      Bisous mon ami …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.